EN FR

     

Accueil | Koniambo Nickel SAS

Montée en puissance

Un four, deux fours, Vavouto touche au but

02/04/2014

La construction de la seconde ligne de production du complexe métallurgique de Vavouto est terminée. Elle transformera du minerai au premier trimestre 2014. D’ici là, les équipes dédiées de Koniambo Nickel SAS accomplissent la mise en service progressive de l’installation, en particulier le réchauffement de son four.

Un premier four qui coule du ferronickel en avril 2013, le deuxième qui commence à chauffer en novembre, Koniambo Nickel SAS devrait tenir le planning d’entrée en production de ses gigantesques équipements. Sous la direction de Benoit Pelletier, vice-président « Production et maintenance », les équipes se concentrent sur le préchauffage de ce second four, entamé le 14 novembre, et sur le suivi de sa courbe de réchauffement. L’opération, qui consiste à augmenter la température du four jusqu’à mille degrés Celsius environ, se présente très bien. L’intérieur, tapissé de briques réfractaires à la chaleur, a déjà reçu le matériau composé de ferraille, de grenaille d’acier et de ferronickel, qui servira à la fusion du métal. « Et cette fois-ci, nous utilisons du ferronickel fabriqué par Koniambo Nickel et non celui en provenance de l’extérieur, comme en avril ! », souligne Benoit Pelletier. A la mi-décembre, les électrodes s’ajouteront aux brûleurs au fuel pour compléter le processus. On y enfournera alors le minerai sec du Koniambo, pour obtenir, in fine, du ferronickel…

Les gains de l’expérience

« Avec la seconde ligne de production, nous avons plusieurs sources de satisfaction. D’abord, les opérateurs ont parfaitement tiré profit de la mise en service de la première ligne, il y a six mois ; ils se sont aguerris, ont gagné beaucoup d’autonomie et de confiance en eux », commente Benoit Pelletier. L’ingénieur sait ainsi pouvoir compter sur la centaine d’ouvriers et techniciens affectée à la production, qui travaille au quart. « Ensuite, d’un point de vue technique, nous avons pu apporter plusieurs correctifs et améliorer le scénario de démarrage du deuxième four », poursuit-il. Ce qui fait en particulier la fierté de l’équipe ainsi mobilisée ? Le procédé de gestion des gaz pendant le préchauffage, qui a été modifié depuis avril. Il est très performant et permet de récupérer les gaz du four pendant la chauffe. « On réduit donc les émanations ». Le résultat est très encourageant : « Sachant qu’il faut deux à trois mois pour préparer un four, nous respecterons notre échéancier ». Prochain objectif ? L’entrée en fonctionnement des deux lignes de la centrale d’énergie, également avant la fin du premier trimestre 2014. La ligne 1 devait être prête en décembre 2013, mais Koniambo Nickel SAS a dû résoudre un problème sur l’un de ses échangeurs de chaleur. « La seconde ne nous donne pas de souci. Par conséquent, la centrale sera opérationnelle dans les temps », conclut le vice-président. Cap sur les soixante mille tonnes de ferronickel, mi-2015.

Une nouvelle étape dans la démobilisation

L’entrée en production des dernières installations du complexe métallurgique, fixée au premier trimestre 2014, met un terme aux contrats des quelque trois cents travailleurs encore dédiés à la construction. Elle entrainera la fermeture de la base-vie de Vavouto selon le calendrier prévisionnel suivant :
- au 1er juillet 2014, adaptation des services sur site aux besoins révisés (la gendarmerie, l’infirmerie, la sécurité) ; démantèlement des salles de gymnastique ;
- au 1er octobre 2014, fin de l’hébergement des sous-traitants en base-vie ;
- au 31 décembre 2014, fermeture définitive de la base vie, avec cependant le maintien d’une structure minimale pour l’intendance lors des interventions de maintenance. Les terrains sportifs restent à disposition des employés de Koniambo Nickel SAS, jusqu’au 31 décembre 2014.

La phase d’exploitation emploiera directement mille personnes, dont 80 % de locaux. En parallèle de la démobilisation, Koniambo Nickel SAS facilitera donc l’installation de restaurateurs ambulants, à proximité de Vavouto. A partir du 1er janvier 2015, les employés bénéficieront de cafétérias équipées de réfrigérateurs, micro-ondes, etc., pour prendre leurs repas.

Source : VKP INFOS

Décembre 2013
Retour aux actualités Archives Archives : Montée en puissance
Koniambo Nickel SAS