EN FR

     

fiche métier
Acheteur

Son rôle : acheter les biens et prestation de services dont l’entreprise a besoin, en négociant les meilleures conditions de prix, de délais et de service après-vente.

Une fonction stratégique !

QUE FAIT-IL ?

Trouver les bons fournisseurs
#

Acheter, cela semble simple ! Pourtant, la mission de l'acheteur ne se limite pas au choix des produits et des services. L’acheteur est garant des processus achats de l’entreprise et pilote les phases d’appel d’offre, de négociation, de contractualisation et de gestion des bons de commande et des contrats. En plus de cela, il veille à assurer une performance durable du portefeuille confié en réalisant des plans de performance et des plans de progrès des fournisseurs et prestataires de la société. Sans cesse à la recherche du meilleur rapport qualité/prix, il est un acteur majeur pour l’entreprise, dont l’une des préoccupations principales est d’optimiser le plus possible les coûts de production, les stocks tout en garantissant un approvisionnement régulier des biens et services de l’entreprise.

Négocier pour réduire les coûts
#

L'acheteur prospecte les fournisseurs et prestataires dont les biens et les services sont susceptibles de l'intéresser. Il prend connaissance de la qualité et du prix des marchandises et prestations, des quantités disponibles, des délais de livraison, etc. Puis il essaie d'obtenir les conditions d'achat les plus avantageuses possibles. Si son interlocuteur reste intransigeant, l'acheteur peut modifier sa stratégie et lui laisser entendre qu'il négociera avec un autre fournisseur...

Industrie
#

Dans l'industrie, cette fonction est aussi bien axée sur l'achat de biens (consommables, matériel, pièces de rechange, biens d’équipements…) que sur l’achat de prestation (sous-traitance de maintenance ou de production, transport, ingénierie, prestations intellectuelles…) destinés à supporter le fonctionnement de l’usine.

Quelles sont les qualités essentielles ?

Entre intuition et rigueur
#

L’acheteur est curieux ! En effet, il doit continuellement se mettre à jour sur les évolutions techniques des produits et des marchés. Rigueur et méthode lui permettent de se constituer une documentation importante, constamment mise à jour. Il consulte régulièrement les moyens d’information spécialisée pour anticiper l'évolution du marché et s'informer sur les nouvelles tendances.

Stressés s'abstenir !
#

L’acheteur, véritable pierre angulaire entre le complexe industriel et les fournisseurs et prestataires, doit savoir argumenter, convaincre et être un excellent négociateur. Pourvu d’un fort esprit d’initiative et d’excellentes qualités relationnelles, il n’en reste pas moins qu’il possède une personnalité affirmée, sachant mener la conversation et écouter ses interlocuteurs. Résistant et motivé, celui qui choisit ce métier sait gérer le stress mieux que personne !

Double compétence appréciée
#

Dans l'industrie, tous les profils commerciaux et ingénieurs peuvent se retrouver acheteur. En effet, la polyvalence de l’acheteur est essentielle, il doit savoir acheter aussi bien des prestations de services que des marchandises. De plus, à l’heure de la mondialisation, impossible de se passer de la langue anglaise.

Quelle formation ?

De bac +3 à bac +5, il existe plusieurs voies et différents niveaux pour devenir acheteur. Cependant, à l’heure actuelle, les entreprises privilégient les étudiants sortant des écoles de commerce, des écoles d’ingénieur ou des masters professionnels !

Bac +3 :
• Licence pro spécialisée en achats ;
• Diplôme spécialisé en achat ;
• Diplôme des écoles de commerce généralistes dépendant des chambres de commerce et d'industrie (CCI).

Bac +5 :
• Diplômes bac +5 :
• Diplôme des écoles supérieures de commerce : entrée sur concours, directement après le bac (général) ou, le plus souvent, après une classe préparatoire, ou encore en admission parallèle (avec un bac + 2, + 3, + 4 sur concours) ;
• Diplôme des écoles d'ingénieurs : avec une double compétence. Par exemple, une spécialisation commerciale ;
• Master pro des secteurs commerce-commerce international, vente ou management..

Pour compléter ces cursus, il est possible d’effectuer une année supplémentaire :
• Mastère spécialisé en achat proposé par les grandes écoles de commerce.

Retour aux métiers
Koniambo Nickel SAS