EN FR

     

fiche métier
Conseiller formation et développement des compétences

Il fait partie de la direction des Ressources Humaines.

Le conseiller en formation et en développement des compétences est le référent en matière de dispositif de formation et développement des compétences. Il répond aux divers besoins de l’entreprise mais également de ses salariés en termes de formation, évolution professionnelle, reprise d’étude… Polyvalent, il assure la mise en place logistique et administrative des actions de formation mais son rôle de conseil prend tout son sens lors de l’élaboration des plans de développement des compétences.

QUE FAIT-IL ?

Analyser et évaluer le besoin
#

Dans un monde économique de plus en rapide, l’entreprise d’aujourd’hui se doit de rester compétitive et investit dans le développement des compétences de ses collaborateurs. Le conseiller doit donc être en mesure d’analyser le besoin et d’y répondre le plus efficacement possible. Cela passe par la conception de modules de formation, la recherche d’organismes de formation. Il est ensuite responsable de la mise en place et du suivi des actions de formation.

Promouvoir
#

De par ses fonctions, le conseiller peut être amené à mettre en place des formations spécifiques portées par l’entreprise. Dans ce cadre, le conseiller participe à la promotion de ces dernières, sélectionne les profils recherchés, participe à la mise en place des partenariats avec les diverses institutions etc. Selon son secteur d’activité, il peut participer à la promotion de l’entreprise lors de l’organisation et d’animation de forums métiers, de séminaires, de visites d’entreprise etc.

Coacher
#

Conseiller, coacher… Là réside la mission principale de ce professionnel. C’est en effet à lui que l’on s’adresse quand vient le moment des reconversions, du développement des collaborateurs, de changement d’orientation de carrière. Doté d’une capacité d’écoute bienveillante et capable de réaliser des évaluations telles que bilans de compétence, questionnaires de personnalité, tests psychotechniques, il établit des diagnostics et propose des solutions adaptées. C’est l’acteur clé de la montée en compétence d’une entreprise. Il accompagne également les superviseurs dans l’utilisation des outils liés à la gestion de leurs équipes (évaluations de fin d’année, nouveaux systèmes…) ; et les guide dans les différentes options destinées à faire monter en compétences leurs collaborateurs.

Quelles sont les qualités essentielles ?

Rigueur et organisation
#

Gestion administrative, réalisation de bilans et compte-rendu…autant de mandats qui demandent une grande capacité d’organisation et de rigueur, ainsi qu’un excellent sens rédactionnel !

Curiosité et Créativité
#

Qu’il réalise des modules de formation, qu’il anime des séminaires, forums, ateliers sur des thèmes divers, le sens créatif du conseiller est en éveil. Intervenant sur des thématiques diverses, il doit être curieux et renseigné sur de nombreux sujets.

Polyvalence
#

Aussi bien administratif, que commercial, ingénieur pédagogique ou coach, les champs d’interventions du conseiller sont variés.

Quelle formation ?

Le métier est accessible avec un bac +5 dans le domaine des Sciences Humaines et Sociales (SHS) avec des mentions complémentaires en ingénierie de formation, ingénierie pédagogique, ressources humaines, psychologie, formation continue etc.

Selon le secteur d’activité du professionnel/de l’entreprise, les diplômés de formations techniques (école d’ingénieur, de commerce etc.) sont également recherchés.

Au vu du développement des dispositifs de formation en ligne, avoir des connaissances dans les domaines du multimédia et du e-learning peuvent être un atout.

On peut y accéder avec un BAC +2 et une bonne expérience…

Retour aux métiers
Koniambo Nickel SAS