EN FR

     

fiche métier
Opérateur de fabrication

Au cœur du procédé de fabrication, l’opérateur est un élément essentiel dans la chaîne de fabrication. Toujours en équipe, il opère, surveille, règle et assure le bon fonctionnement du procédé.

Ce sont les véritables « yeux » des opérateurs salle de contrôle !

QUE FAIT-IL ?

Opérer sur les équipements
#

Comme son nom l’indique, l’une de ses missions principales consiste à opérer sur les différents équipements du complexe industriel. Ainsi, en fonction de son secteur d’activité, c’est lui qui perce les trous de coulée à l’aide de la lance à oxygène, ou encore conduit le camion Kress rempli de scories liquides. Il est également amené à manipuler des engins tels que pont roulant, chariot élévateur, chargeuse-pelleteuse …

Vérifier chaque étape du procédé dans son secteur
#

Il effectue des rondes pendant lesquelles il est en charge de l’inspection des équipements. Il est un élément moteur dans le suivi du procédé. Il réalise des échantillons, par exemple, pour contrôler la bonne teneur du minerai en nickel.

Assurer la maintenance
#

L'opérateur prépare et règle les installations. Par exemple, lorsqu’une intervention doit être faite sur un équipement, il est chargé de préparer le terrain afin que celle-ci se fasse en toute sécurité. Il maîtrise donc tout ce qui est relatif à la consignation.

Quelles sont les qualités essentielles ?

Habile et vigilant
#

Qu'il inspecte un équipement, constate une vibration ou réalise un échantillon ; il doit le faire en respectant les procédures et règles de sécurité en vigueur. Une partie de la production dépendant de son travail, il doit être habile, précis et vigilant.

Rigoureux et adaptable
#

Il suit scrupuleusement les procédures et les règles de fonctionnement du site. De bonnes capacités d'adaptation permettent au professionnel de changer de poste.

Résistant physiquement
#

L'esprit d'équipe est apprécié dans ce métier, ainsi qu'une bonne résistance physique pour assurer la continuité de la production. En travail dit « posté », ce professionnel travaille selon des horaires décalés : de 6 h à 18 et de 18 h à 6 h. Ce rythme de travail implique d’avoir une bonne hygiène de vie.

Quelle formation ?

Ce métier est accessible avec un CAP, de préférence dans le domaine de la logistique, de l’industrie etc.

Cependant, un bac professionnel ou technique est toujours un plus. Préférez la filière des sciences et technologies de l’industrie.

Retour aux métiers
Koniambo Nickel SAS